Sur les traces de l'ours du 16 au 23 juillet 2017

Voir descriptif détaillé

Sur les traces de l'ours du 16 au 23 juillet 2017

Voir descriptif détaillé

6 participants de 6 à 34 ans
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

Dimanche 16 juillet 2017

Bienvenue à bord de ce journal !

Une nouvelle semaine démarre avec un tout nouveau groupe. Particularité de cette semaine, une partie du groupe nous parlera occitan, mas es una lenga facil de comprene.

Donc nous accueillons d’une part Tom, Dora et Abderrahim et d’autre part Milan, Némo et Clotaire occitanophones.

Tout le monde est bien arrivé et installé, après un bon repas, nous avons fait un jeu coopératif avec un parachute (sans avion) pour nous aider à faire connaissances.

Lundi 17 juillet 2017

Aujourd’hui premier jour de cheval, nous sommes donc descendu jusqu’au centre équestre de Boutx où nous attendait nos compagnons et montures qui nous accompagneront sur le bivouac de mercredi/jeudi.
Tout le monde à pu faire connaissance avec son poney, Dora devra donc s’occuper de Reyac qui est têtu.
Avèm far una pichòta balada al ponet, Clotaire menat lo groupe. (Milan)




























L’après midi nous avons fait une rando à la cabane de l’Escalette (1598 m d’altitude). A l’arrivée nous avons fait une lecture de paysage au cours de laquelle nous avons abordée le régime alimentaire de l’ours composé majoritairement de végétaux (baies comme la myrtille, ou de fruit sec comme les glands).

Petit panorama

















La vesprada avèm dessenhat la montanha et sabèm ço que manjar l’ors. (Némo).
Al fin de la vesprada y a agut de la granissa (grêle), avèm jogat amb ela a far des castèl de glaç.

Les grêlons

Mardi 18 Juillet 2017

Ce matin nous profitons du beau temps pour partir sur les pistes forestières autour du centre avec le but de trouver un endroit favorable pour poser un piège photographique.
Erèm anar cercar un endreit per botar la tenda fotografica. (Milan)

Au cours de la balade nous croisons de nombreuses empreintes de cerfs (et biches), preuves que ces herbivores ne manquent pas dans le voisinage.




























Après avoir poser le piège photo sur un arbre, nous croisons le corps d’une libellule que nous avons identifiée comme étant un Cordulégastre annelé (Cordulegaster boltonii).

L’après midi nous avons pris des échantillons d’arbres pour apprendre comment les identifiés grâce à une clé de détermination.
Avèm fach d’escapols per sabi de quin arbre venon aqueste brancas. (Milan)

Une clé de détermination se présente comme un arbre, à chaque embranchement on regarde une caractéristique, on continu jusqu’au prochain embranchement jusqu’au « feuilles » qui sont en fait le nom de l’espèce ou sa famille.

Après cela nous avons été rejoint par les Drones pour faire plusieurs jeux comme la gamelle et les cache cache espagnol.

Ce soir c’est Loup-garou !

Mercredi 19 Juillet 2017

Maintenant que nous savons bien identifier les arbres et les indices que nous pouvons rencontrer, nous sommes partit faire des relevés suivants un protocoles précis, testé la semaine précédente, et qui sera réutilisé sur les prochains séjours.

Le protocole consiste à faire des relevés des espèces que nous souhaitons étudier dans un périmètre de 25 mètres autour d’un point, et nous répéterons ces relevés tout les 500m.

Ce matin nous avons pu faire 2 relevés, passant de l’un à l’autre en marchant tout droit dans la forêt guidé par le GPS. Nous avons pu observé que la végétation est essentiellement constituée par des sapins pectinés et des hêtres. Nous avons pu observer un grand nombre de troncs d’arbre mort pouvant abriter des insectes qui peuvent être manger par les ours, mais aussi des pieds de myrtilles, et même des fraises !

Avèm fach una granda balada per anar a une endreit precìs, dins las 25m a l’entorn avèm cercar ço que manjar l’ors. (Milan, Némo, Clotaire)

Après le repas nous avons fait un troisième relevé puis nous avons appris des bases de cartographies, nous avons extrait des informations des cartes IGN pour mieux en comprendre les implications, par exemple en surlignant les ruisseaux sur une feuille de plastique transparent, on peux comprendre comment fonctionne le réseau hydrique.

A la suite du goûter nous avons fait des jeux de société, le saboteur, le jungle speed, et un jeu d’adresse et d’équilibre.
Avèm fach de jogs , fasèm de construccion amb de tròç de fust.

Jeudi 20 Juillet 2017

Aujourd’hui nous sommes partit pour tout une journée à cheval, après les avoir bien brossés nous nous sommes mis en route par les pistes et sentiers de la montagne.
Avèm fach de cabals. (Milan)

Au cours du trajet nous avons pu observer au loin 2 biches accompagnées d’un faon. Pierre à même pu apercevoir rapidement une autre biche et un faon en début d’après midi.
Avèm agachat de cèrvias.

A midi nous avons mangé dans une cabane, au sec, car il faisait une pluie fine dehors.

Avant de repartir Stéphane (le moniteur d’équitation) nous a montré un piège à poil, qui permet de récupérer des poils lorsque des animaux se frottent dessus.











Comme nous étions fatigué nous nous sommes couché un peu plus tôt ce soir.

Vendredi 21 Juillet 2017

Aujourd’hui deuxième journée de cheval consécutive, nous avons commencé dans la brume et une légère pluie, mais rien qui puisse nous arrêter.
Cela à même légèrement favorisé l’observation de plusieurs biches sur le versant opposé à celui de notre balade.
Pierre particulièrement observateur en à même compter jusqu’à 8 !

A midi nous avons pris notre repas au centre équestre, à cause de la météo peu favorable... mais c’est sur une belle éclaircie que nous avons pu repartir à cheval l’après midi.

Et nous en avons d’ailleurs bien profité, Stéphane nous a amené voir des terriers de blaireaux (qui peuvent parfois aussi abriter des renards).









Une fois revenu à l’auberge c’était quartier libre, Clotaire en a profité pour proposer quelques bonbons fraîchement reçus (un grand merci à lui). Une partie (ou 2) de saboteur et c’est déjà le repas du soir.

Samedi 22 Juillet 2017

Cet après midi c’est la retransmission, il nous faut donc préparer la venue des parents et le passage d’autres personnes curieuses de notre travail de la semaine.
Pendant que Pierre est parti cherché le piège photos que nous avons posé Mardi, nous nous sommes organisé avec Sylvie en plusieurs thèmes et groupe.
Ainsi Clotaire à préparé un poster sur les animaux que nous pouvons voir sur les piège photo dans les Pyrénées, à partir de la banque d’image que nous constituons au fil des années.
Némo à présenté une clé de détermination des ongulés des Pyrénées, Milan un poster sur les insectes que nous avons croiser au cours de nos randonnées.
Et enfin Dora et Tom se sont associés pour faire un diaporama sur les chevaux que nous avons montés tout au long de la semaine.

Après le repas de midi nous avons rapidement finit pour être dans les temps !
Puis nous avons accueillit les visiteurs, en commençant par les travaux du groupes ours, puis des présentations des drones et de petites animations avec le Rover (sorte de voiture téléguidée).






Pour la fin d’après midi il a bien fallut préparer les valises :’( pour les départ du lendemain.

Enfin pour la dernière veillée nous avons fait une Fureur, c’est un jeu musical au cours duquel il faut reconnaître des musiques de film, dessins animés... ponctué de défis comme faire de la danse classique, du air guitar etc...

Dimanche 23 Juillet 2017

C’est le jour des derniers bouclages de valises et des départs.

Nos partenaires

Voir également