Mission FBI ; Magiciennes et Papillons du 09 au 23 juillet 2017

Un séjour ou nous avons décidé de faire un inventaire papillons et orthoptères avec une recherche pour trouver la magicienne dentelle, une (...) Voir descriptif détaillé

Mission FBI ; Magiciennes et Papillons du 09 au 23 juillet 2017

Un séjour ou nous avons décidé de faire un inventaire papillons et orthoptères avec une recherche pour trouver la magicienne dentelle, une (...) Voir descriptif détaillé

5 la première semaine (4 enfants entre 7 et 14 ans et un adulte) et 4 la deuxième (4 enfants entre 7 et 14 ans
Créer des clés de determination pour les papillons du site étudié
Un groupe tous ages qui se presente motivé et entousiaste

Introduction

Après un premier séjour en avril 2015 ayant eu pour cible les reptiles et les orchidées, nous allons continuer notre recensement de biodiversité avec les papillons et les sauterelles. Notre but sera d’établir la présence d’un maximum d’espèces de ces deux grands groupes d’insectes qui contiennent un bon nombre d’espèces bio-indicatrices qui nous permettront de quantifier la qualité du milieu étudié.

Le Journal de Bord

Dimanche 9 juillet

Avant de commencer un petit point de présentation obligé, je suis Eloy éducateur scientifique d’OSI et responsable du séjour Magiciennes et papillons.

Pour cette semaine nous allons être 6 membres dans l’équipe FBI ; Claire, Raphaël, Nolan, Antonin, Niobé et Eloy.

Je suis arrivé vendredi en fin d’après-midi avec Niobé pour avoir le temps de tout préparer avant l’arrivée des participants, je suis prêt, il ne me reste plus qu’à attendre leur venue
(Eloy)

Arrivée

Une petite pause et c’est parti pour les jeux de présentation, question de briser la glace et faire connaissance les uns avec les autres. Nous sommes nombreux sur l’ensemble des séjours scientifiques et cette étape est toujours la bienvenue pour mettre des noms sur le têtes que nous allons côtoyer pendant notre séjour.

Il est 22h30, tout le monde est au lit, un dodo bien mérité et l’aventure commence,
à demain

(Eloy)

Lundi 10 juillet

Ils ont bien dormi, mais ils sont aussi intrigués par l’examen d’entrée pour devenir agent FBI
Après le petit déjeuner ils sont fin prêts pour en découdre avec les épreuves d’ admission.
Raphael et Nolan sont impatients et Antonin ne dit rien mais écoute tout ce que je dis attentivement, leur motivation ne fait aucun doute.

RDV dans le bureau FBI à 10h, on s’équipe de filets à papillons, jumelles, appareil photo et autres matériels pour faire face aux épreuves.

Première épreuve, attraper un papillon avec le filet. Fastoche, tout le monde s’en tire haut la main. Raphael se montre très enthousiaste et en attrape une bonne dizaine dans un temps record.

Deuxième épreuve, récupérer du fond de son filet un papillon avec les doigts (parfois maladroits) et le relâcher sain et sauf, moins fastoche, mais tout le monde s’en sort bien.

Troisième épreuve, attraper une sauterelle à main nue. La ça a coincé un peu, la prairie fauchées depuis peu ne proposait que des jeunes spécimens et leur capture s’est avérée moins aisée. Raphael et Nolan ont du faire preuve de beaucoup de patience, mais ils sont quand même arrivés.

Quatrième et dernière épreuve, approcher un papillon posé dans la végétation et en faire une photo, là aussi quelques difficultés pour les plus jeunes, mais leur patience
a fini par payer.

Voilà nos cinq aspirants élevés au rang d’agent enquêteur FBI, nous avons fini la matinée par la remise d’un diplôme validant leur nouveau grade.

Après un repas bien mérité, nous avons passé l’après-midi dans notre bureau pour prendre connaissance du matériel disponible pour notre enquête et nous avons commencé à parler de la stratégie à employer pour la mener à bien.

Un gros orage éclate en fin d’après-midi, l’ambiance s’est bien rafraichie et cela nous a fait du bien à tous.

Après un bon repas et quelques jeux nos nouveaux agents se sont retirés dans leurs quartiers à la recherche d’un repos bien mérité.

Demain, l’enquête prendra une nouvelle forme et deviendra une réalité pour tous.

Mardi 11 juillet

Un nouveau jour se lève, le ciel est bien gris. Nous décidons d’aller quand-même recenser sur le site prévu. A peine arrivés sur place la pluie se déchaîne et nous sommes obligés de changer nos plans, nous rentrons à Musiflore et nous organisons un atelier de création de pièges à insectes. Nolan nous surprend avec une belle et originale création, un grand bravo à lui.

La pluie a cessé de tomber, nous décidons de retourner cet après-midi sur le site de recensement prévu.

Le ciel est resté couvert, mais nous sommes impressionnés par la grande quantité de sauterelles qui bondissent sans cesse dans nos pas, certaines sont déterminées sur place, d’autres sont tout juste photographiées pour une détermination ultérieure. Il y en a tellement que je suis assailli par les nombreuses captures de mes agents. Enfin d’autres appartenant à des groupes de détermination peu aisée sont conservées vivantes en vue d’une détermination en laboratoire.

Je tiens à visiter les champs de lavandin en fleur qui n’ont pas encore été récoltés, je sais qu’ils vont être habités par de nombreux papillons. Je constate avec désolation que la forte pluie de ce matin a rendu le terrain impraticable. Après avoir avance de seulement quelques mètres, je me retrouve avec des grosses semelles de boue argileuse d’une épaisseur de au moins dix centimètres. Je décide de changer de lieu et nous allons visiter l’une des nombreuses prairies fleuries du site pour la prospecter. Elle est habitée par une grande quantité de sauterelles et papillons. Nous capturons un magnifique exemplaire femelle de Machaon, le plus beau des papillons de cette contrée, dont nous faisons une belle photo. Nolan et Raphael insistent pour que je le garde, mais je préfère le relâcher malgré leur désolation. En échange je leur ai promis une copie de notre photo.

La prospection nous a permis de démarrer notre recensement, qui s’est avéré très prometteur.

Demain nous reviendrons des le matin pour y passer la journée.

(Eloy)

Mercredi 12 juillet

Nous voilà prêts pour une journée de terrain tous azimuts. Aujourd’hui le vrai travail va commencer et mes agents sont nerveux car ils se trouvent face à l’inconnu. Les plus jeunes, Nolan, Raphaël et Antonin vont faire leur baptême de feu dans une vraie étude naturaliste et je les sens inquiets, même s’ils me montrent leur enthousiasme. Les questions sur le déroulement de la journée vont bon train et je fais tout ce que je peux pour calmer leur excitation. C’est enfin le départ, nous avons mis pas mal de temps pour préparer notre équipement et récupérer notre repas de midi. La journée se présente chaude ce qui est de bonne augure pour la capture des papillons. Nous avons prévu de nous arrêter sur les différents milieux qui se trouvent sur le sentier qui nous mènera vers Crupies.

Nous avons fait des haltes sur la traversée du ruisseau qui se trouve tout juste au départ du sentier en bas du centre Musiflore, puis sur un petit coteau sec, puis sur les champs de lavandin en fleurs. C’est ce dernier qui nous a procuré le plus de renseignements sur la diversité des papillons de notre zone d’étude. En effet, attirées par l’agréable odeur du lavandin, la plupart des espèces des alentours se concentre sur leurs fleurs et se délecte de leur nectar.

Mais la capture du plus rare des spécimens s’est faite en équipe, l’on dirait une nouvelle espèce de je ne sais pas quoi, certainement encore inconnue pour la science.

Notre journée de travail est finie, maintenant nous laissons place à la détente et au jeu

à demain pour des nouvelles aventures

(Eloy)

Jeudi 13 juillet

Nous voilà tous réveillés et prêts a continuer notre aventure. Ce matin nos jeunes recrues donnent leur impression sur le séjour :

Raphaël ; j’adore la chasse aux papillons et aussi le foot imaginaire.
Antonin ; j’aime apprendre des nouvelles choses sur les insectes et les jeux de groupe avec les animateurs.
Nolan ; je trouve super bien les jeux de présentation et les veillées.
Niobé ; je trouve super le séjour en gros et aussi la nourriture qui est de bonne qualité.

On passe tous un très bon séjour !!!

Après ce petit tour de parole nous commençons à faire un tableau de recensement avec toutes les données récoltées depuis lundi, puis une séance de détermination se suit.

Cet après-midi nous partons avec l’équipe de « Au fil de l’arbre » pour mettre en place nos pièges sur leur site de grimpe à Dieulefit et ensuite nous dormirons en bivouac avec eux.
Des notre arrivée sur leur site « Charly » nous propose de grimper aux arbres avec eux avant d’aller placer nos pièges. Ils sont tous d’accord pour grimper, surtout Raphael qui est impatient et se glisse dans le premier groupe de grimpe. En attendant Niobé, Nolan, Antonin et moi, partons dans la prairie d’en face pour faire un prélèvement de papillons et sauterelles. Nous pourrons ainsi faire un comparatif avec ce que nous avons trouvé à Musiflore.

Après une bonne heure et demie de grimpe pour tous, nous partons poser nos pièges à coté de ceux placés par l’équipe de « Au fil de l’arbre ». Leurs pièges sont amorcés aux phéromones et la sève de bouleau, les nôtres nous les amorçons avec des fruits mûrs variés (jus d’orange, pomme, abricot, puis un dernier avec un mélange de pomme et orange). Ils seront récoltés par l’équipe d’au fil de l’arbre dans deux jours, nous verrons bien si nos inventions fonctionnent bien.

Pendant que nos compagnons de séjours se préparent pour dormir dans les arbres (et oui ils vont faire ça), nous montons entre les arbres des hamacs pour passer notre nuit et préparons un piège lumineux à insectes pour la nuit.

Maintenant ils sont tous couchés, les grimpeurs ont mis plus d’une heure et demie à s’installer dans les arbres pour passer, « Charly » leur animateur grimpe s’est dévoué tout ce temps à bien les installer de façon très sécurisé pour passer leur nuit, vraiment du bon boulot. Pour ceux que nous restons encore une semaine, nous espérons faire de même un jour la semaine prochaine, il va falloir négocier dur, car eux ils seront nombreux et les places en hauteur risquent d’être chères.
Je vais allumer le piège à insectes pour la nuit et je vais me coucher de suite, car il va falloir se lever avant 4 heures du matin pour ne pas vider complétement la batterie. Nolan et Antonin veulent bien se lever avec moi pour voir nos prises nocturnes.

à demain

(Eloy)

Vendredi 14 juillet

Bonjour, il est 4h du matin, je me suis levé pour aller voir notre piège nocturne. J’ai programme cette activité pour essayer des nouvelles lampes à lumière froide, elles dégagent un éclairage assez discret de couleur violet. Pour moi c’est une nouvelle expérience, car j’ai l’habitude d’utiliser des lampes à vapeur de mercure qui dégagent une forte lumière. Le résultat n’est pas très probant, j’observe à peu prés 30 papillons et trois petits coléoptères, je m’attendais à un peu plus de visiteurs, mais un fort vent s’est levé en fin de journée et n’a cessé de souffler toute la nuit. La plupart de ces papillons ce sont des pyrales du buis, tristement connues par les ravages que occasionnent aux buis, aussi bien d’ornement que sauvages.

Un deuxième essai sera fait autour du centre Musiflore la semaine prochaine, en attendant que la météo sera plus clémente pour ce faire. En faite, j’allais oublier, mes deux recrues n’ont pas réussi à se lever pour m’accompagner dans l’inspection de notre piège, la fatigue semble être plus forte que leur volonté ce soir.

Après un petit déjeuner campagnard et réparateur nous rentrons à notre base pour prendre assez de temps à fin de préparer notre retransmission de demain. Après une petite discussion entre nous, nous décidons de créer un mega-poster pour rendre l’état actuel de notre travail de recensement de la semaine.

Sur notre mega-poster nous ferons une liste des noms communs des espèces de papillons et sauterelles recenses, ainsi que les photos que nous avons prises de certaines espèces.

(Eloy)

Samedi 15 juillet

Aujourd’hui c’est la retransmission du travail effectué cette semaine, nous allons dédier la matinée à finir notre mega-poster et cet après-midi nous rendrons notre travail.

Notre transmission s’est bien passé, les parents d’Antonin ont écouté attentivement ses explications sur le travail réalisé. Nous avons été largement félicites par les visiteurs de notre retransmission et avons étés encouragés pour la suite de notre travail. Raphaël et Claire vont nous quitter demain pour laisser place à un nouveau arrivant, William.

Nous avons fini notre journée par une belle soirée festive en compagnie de tous les enfants qui ont séjournée dans le centre cette semaine.

(Eloy)

Dimanche 16 juillet

Aujourd’hui nous partons en rando à la recherche du Dolichopode dauphinois, une sauterelle cavernicole endémique du sud-ouest de la France. Notre destination sont des petites cavités situées à 4 Kms. du centre. Nous partons avec des participants des autres séjours, nous sommes au total 29 personnes dans notre sortie. Après une bonne heure de marche, nous arrivons sur des prairies sèches de type méditerranéen ou nous allons faire un recensement papillons et sauterelles avant de continuer notre parcours. La chasse aux renseignements a été très prolifique, à 29 ils se sont pris au jeu et j’ai été submerge par les individus captures et les déterminations sur place.

Cela nous a pris pas mal de temps et c’est déjà midi, donc nous décidons de rester là pour manger notre repas. Puis c’est parti pour les grottes. Elles sont bien cachées parmi la végétation mais mes renseignement sur leur localisation sont précis et avec l’aide de tout le monde nous avons réussi à les trouver. Trois petites cavités, donc deux d’entre elles sont habitées par notre sauterelle, c’est bien l’espèce que j’attendais trouver ici, mission accomplie.

Au sein de l’équipe FBI nous sommes ravis, car c’était l’une des missions que nous devions accomplir pendant notre séjour.
Le retour a été difficile, les plus jeunes ont eu du mal dans les derniers deux Kms. Nous sommes tous bien arrivés, fatigues mais satisfaits de notre journée.
Un grand merci à tous les participants des autres séjours qui nous ont aidés dans notre tâche du jour.

(Eloy)

Lundi 17 juillet

Bonjour à tous, aujourd’hui c’est le jour « j » pour Willian, notre nouvelle recrue. Il va passer ses épreuves d’admission dans l’équipe FBI. Antonin, Nolan et Niobé lui on fait la visite de notre QG et nous lui avons montre le travail réalisé pendant notre première semaine d’enquête. Il me semble bien enthousiaste et dégourdi, je crois qu’il fera un bon agent. Mon jugement à été parfait, Wiliam a passe les épreuves d’admission haut la main et nous a montré de très belles capacités. En cette fin de matinée nous lui délivrons son diplôme d’agent. Bienvenue dans l’équipe du FBI.

Cet après-midi nous allons travailler au laboratoire, car nous avons ramenés plein de donnes de notre rando d’hier qui ont besoin d’être traités. Nous avons passés un après-midi très studieux et nous avons un recensement à un niveau très élevé par rapport à mes prévisions, demain nous ferons un comptage complet de toutes nos espèces recensées, car là nous sommes fatigués et certaines données ont besoin de vérification avant de donner des chiffres.

à demain

(Eloy)

Mardi 18 juillet

Bonjour, ce matin nous sommes allées à notre lieu de recensement à Croupies pour préparer notre recherche de la magicienne dentelée et continuer notre recensement. Nous avons eu la chance de voir un jeune lézard ocellé (15-18 cms) traverser le chemin à un mètre devant nous. Mes jeunes agents l’on bien aperçu, mais sur le coup, comme ils ne connaissent pas l’espèce, ne se sont pas bien rendu compte de notre belle trouvaille. Nous avons fait un tour sur les champs de lavande à la recherche de quelques espèces banales de papillons qui manquent sur notre liste.

L’après-midi nous avons dédié notre temps de recherche à remplir notre base de données et faire un comptage précis du nombre d’espèces rencontrées jusqu’à ce jour ; 26 espèces de sauterelles, dont deux espèces peu communes et une espèce nouvelle pour le département de la Drome, ainsi que 61 espèces de papillons diurnes, dont deux espèces protégées et surtout, ce que je pense être une forme aberrante de Mélitée orangée ( jeudi, nous allons faire une nouvelle recherche de cette aberration dans le même lieu ou nous avons trouvé cette première. Peu de chances de la retrouver à moins qu’il ne soit une forme non connue de cette même espèce, dans ce cas nous devrions en trouver d’autres, à suivre.

(Eloy)

Mercredi 19 juillet

Bonjour, aujourd’hui nous sommes allées à Croupies sur notre site de recensement et nous y sommes restées toute la journée. Pour nous c’est la dernière journée de recensement pour compléter notre base de données sauterelles et papillons. Etant donné que ce matin le temps est assez couvert nous avons décidé de faire une recherche approfondie de la magicienne sur un secteur qui nous a paru propice. Nous avons fouillé une végétation éparse composée d’églantiers, pruniers et genévriers communs sur versant sud bien exposé. Nous avons vus pas mal de sauterelles et autres insectes, mais nous n’avons pas réussi à trouver notre magicienne. Après cette labeur, qui nous a pris quand-même plus de 2h, nous sommes descendus dans la partie base de notre zone d’étude pour nous trouver un coin à l’ombre (le soleil a fini par percer et il fait déjà très chaud) près de la rivière.

L’après-midi, après une bonne pause, nous sommes allés sur les champs de lavande à la recherche de nouvelles espèces de papillons qui auraient pu passer inaperçues. Cette fois-ci ça a été une belle réussite car nous avons déniché une bonne dizaine d’espèces nouvelles pour notre recensement. Nous avons fini notre après-midi au bord de l’eau avec les pieds dedans pour nous désaltérer, car le soleil était bien présent et ce fut un travail assez difficile sous la chaleur.

Demain nous allons aller probablement à Dieulefit avec l’équipe de « Au fil de l’arbre » pour récupérer nos pièges.

à demain

(Eloy)

Jeudi 20 Juillet

Bonjour, la nuit a été orageuse. En nous levant nous apprenons que l’équipe de « Au fil de l’arbre » qui dormait en hauteur a été rapatrié pendant la nuit, elle a été rude pour eux. Charly et Gaby, les deux éducateurs grimpe sont très fatiguées par leur mésaventure et je décide d’annuler notre nuit dans les arbres pour les soulager de leur tâche, car la nuit prochaine doivent encore faire un bivouac avec le reste de leur équipe qui ne l’a pas encore fait.

Aujourd’hui notre tâche sera de traiter les données récoltées hier et commencer à préparer notre retransmission de samedi. Cette fois-ci en plus du mega-poster, que nous allons remodeler avec les nouvelles données récoltées pendant cette semaine, nous allons préparer un diaporama qui retracera toute notre méthode d’étude et son résultat.

Après une journée assez studieuse nous nous préparons à passer notre nuit dans la Yourte qui se trouve en périphérie du centre. Nous avons prévu de faire un deuxième piège lumineux avec les lampes à lumière froide que nous avons essayées la semaine dernière à Dieulefit. Cette fois-ci l’équipe sera au complet pour prélever le résultat.

à demain

Vendredi 21 juillet

Bonjour, cette nuit nous nous sommes levés à 2h du matin pour aller inspecter notre piège lumineux. Un florilège de papillons nocturnes nous y attendait. Mes jeunes agents ont été ravis par cette expérience, nouvelle pour la plupart d’entre eux, et ont profité pleinement du spectacle qui proposaient une bonne centaine de papillons de toutes sortes posés sur le drap blanc.

Mais il n’y avait pas que des papillons, une belle araignée s’est invité sur les lieux pour profiter de l’aubaine et se faire un bon repas. Un cortège de fourmis ailées s’est aussi invité sur notre drap, attirés par la lumière, elles ont été détournées de leur tâche principale, trouver une femelle pour s’accoupler et ainsi perpétuer l’espèce. Quelques petits coléoptères étaient aussi présents ainsi que deux ou trous diptères. Nous avons noté la présence des principales espèces de papillons nocturnes présentes sur notre piège, mais pas de tous, les papillons de nuit sont un domaine complexe et de toutes façons notre but c’était de voir le fonctionnement de notre piège avec les lampes à lumière froide. Pour moi c’est une réussite.
Nous sommes retournés au lit vers 3h satisfaits de notre expérience.

Contrairement à ce que je m’attendais mes jeunes agents sont en forme, l’expérience nocturne qu’ils viennent de vivre, ne semble pas les avoir trop fatigués.

Maintenant trêve de bavardages, nous avons du pain sur la planche. La préparation de notre retransmission est loin d’être finie, nous devons nous mettre en action pour être fin prêts pour cette tâche, la dernière et plus importante de notre séjour.

Nous avons bien avancés dans nos préparatifs de retransmission, mais nous avons passés notre journée dans le QG enfermés et nous avons besoin de détente. Nous allons prendre une douche et un bon repas, puis ce sera la « BOOM » avec tous les membres des autres séjours.

à demain

(Eloy)

Samedi 22 juillet

Bonjour, aujourd’hui c’est le jour « J » pour l’équipe FBI. Nous allons clôturer notre séjour par la transmission de notre travail de la quinzaine qui vient de s’écouler.

Nous allons passer la matinée à finir les préparatifs et ensuite sera les adieux.

Fin de journée, les enfants font un jeu collectif à côté, je les entends rire aux éclats, ils ont bien mérité leur détente. La retransmission à été d’une très belle qualité, ils ont été tous épatants de justesse.

Je ferais un rendu complet du travail réalisé avec tous les tableaux de recensement dans les jour qui viennent. Cela vous fera un souvenir du travail réalisé par toute l’équipe.

à bientôt

(Eloy)

Photos / Vidéos

Nos partenaires

Voir également