Envoyer à un ami

Mission FBI Magicienne et Papillons du 5 au 19 juillet 2020

Un séjour pour poursuivre notre travail d'investigation sur les papillons et sauterelles de la Drôme Provençale. Voir descriptif détaillé

Mission FBI Magicienne et Papillons du 5 au 19 juillet 2020

Un séjour pour poursuivre notre travail d'investigation sur les papillons et sauterelles de la Drôme Provençale. Voir descriptif détaillé

Deux participants Romary 9ans et Lyli-Rose 10ans
Recherche de la Magicienne dentellée
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

Nous partirons à la recherche de la mythique et peu commune Magicienne dentelée, nous irons visiter des grottes ou vivent des étranges grillons cavernicoles. Nous recenserons une myriade de papillons sur les coteaux secs de notre zone d’étude et nous verrons peut-être le majestueux Lézard ocellée, plus gros lézard d’Europe, qui fréquente ces lieux. Nous pourrons bivouaquer et dormir à la belle étoile. Nous travaillerons aussi à la création d’outils pédagogiques en relation avec nos recherches. Nous n’oublierons pas de faire tout ça en s’amusant.

Le Journal de Bord

Bonjour, nous sommes enfin arrivés à destination. Romary et Lily allons participer au séjour Magiciennes et Papillons, mais il y a aussi 23 autre enfants dans d’autres séjours OSI avec lesquels nous allons partager plein de moments.

Pour notre première soirée Solène, la directrice nous a expliqué comment ça va se passer notre séjour et les règles pour le covid. Puis nous avons fait des jeux pour apprendre les prénoms des autres participants en s’amusant.

Nous sommes un peu nerveux parce que demain nous allons passer notre examen d’admission en tant qu’enquêteurs FBI et Eloy n’a pas voulu nous dire de quoi il s’agit, il nous a dit seulement que nous allons bien le réussir.

06 juillet

Ce matin nous sommes allées avec Eloy aux prairies en face du centre pour passer notre examen. Pour commencer, Eloy nous a montré comment s’en servir du filet à papillons, puis nous avons dû en capturer un tout seuls, ce que nous avons bien réussi grâce aux conseils d’Eloy. Puis après il nous a montré comment les attraper au fond du filet avec le bout des doigts sans les abimer et leur faire une photo pas floue. Nous avions un peu peur de les écraser, mais nous avons bien réussi même si ce n’est pas facile, surtout avec les plus petits.

JPEGJPEGJPEG

L’après-midi nous avons fait un atelier pour apprendre à déterminer les familles de papillons de jour, puis plus tard il y a eu des journalistes qui sont venus pour nous filmer et faire un reportage sur notre séjour. Il y a eu trois enfants d’un autre séjour qui ont voulu venir avec nous parce qu’ils trouvent que ce que nous faisons est très chouette, ce qui est vrai, nous trouvons ça très amusant et nous apprenons plein de choses nouvelles sur les animaux et la nature avec Eloy. Ils nous ont filmés en train de nous servir du filet fauchoir pour attraper les animaux, surtout des insectes qui vivent dans les herbes, il y en a plein, de toutes sortes.

Demain nous faisons une randonnée avec le séjour Au fil de l’arbre, nous allons les amener dans notre zone de recensement et nous allons leur montrer comment utiliser les filets et ce qu’Eloy nous a appris aujourd’hui, car maintenant nous sommes officiellement des enquêteurs FBI.

Nous avons hâte d’être demain.

07 juillet

Aujourd’hui grosse journée avec l’équipe de « Au fil de l’arbre », nous sommes 15 enfants au départ avec Eloy, Stephanie, et deux journalistes de la chaine télé Arte qui font un reportage sur les Vacances Scientifiques de OSI. C’était une très belle journée pleine de découvertes pour tous. Nous avons été filmés en long en large et en travers pendant qu’Eloy et Stephanie nous ont fait faire plein d’ateliers sur la nature. Nous avons capturé et recensée des papillons, des sauterelles et vu plein d’autres animaux. Une grosse couleuvre verte et jaune qui a traverse la route devant nous. Des magnifiques libellules de couleur vert métallique. Un grand nombre de criquets et sauterelles dont Eloy nous a appris à les différencier. Plein d’espèces de papillons, dont nous avons appris à reconnaître certaines familles. Une très grosse araignée qui a fait très peur à certains d’entre nous. Une très chaude journée de marche et d’amusement tout le long de notre parcours. Merci Eloy et Stéphanie pour cette agréable sortie.

JPEGJPEGJPEG

Cette nuit nous allons poser avec Eloy un piège lumineux pour voir les insectes de la nuit. Eloy nous a proposer de dormir à la belle étoile avec lui pendant que le piège se remplit d’insectes nocturnes.
À demain pour vous raconter le résultat de cette expérience qui promet d’être exceptionnelle pour nous.

08 juillet

Hier soir après la veillée nous avons installée avec Eloy un piège lumineux pour attirer les papillons de nuit et voir la diversité que l’on peut voir autour du centre. Puis nous sommes allés nous coucher dans notre bivouac situé en bas de la prairie. Nous avons dormi à la belle étoile avec Eloy, nous étions 5 (Augustin, Marie, Ségolène, Piel et Ramory) à tenter l’aventure, car Eloy ne voulait pas réveiller les autres enfants qui sont en train de dormir.

JPEGJPEGJPEG

Eloy nous a réveillés à 1h du matin pour aller voir ce qui est venu dans son piège pendant la nuit. Nous avons tous étés très surpris de voir autant de papillons ensemble les uns à coté des autres. Il y avait plus de 200 papillons de nuit sur le drap blanc qui était éclairé par deux petits tubes LED. La plupart étaient assez petits, mais il y avait aussi de assez grands. Avec Eloy nous avons comptés plus de 30 espèces différentes, mais nous n’avons déterminés que les plus grosses, car c’est un long travail réservée aux spécialistes tellement il y a des espèces de papillons de nuit, Eloy nous a dit autour de 5000. Mais il n’y avait pas que des papillons, quelques fourmis ailés se sont aussi invitées sur le drap, ainsi que quelques guêpes et des araignées qui sont venues se nourrir des visiteurs.

Nous sommes tous d’accord, super atelier nocturne pour voir le résultat du piège à papillons d’Eloy.

Le matin réveil comme d’habitude vers 7h du matin, il faisait un peu frisquet, mais nous étions heureux de notre expérience, pour certains c’était leur première nuit à la belle étoile, sans tente. Piel fait la demande de finir sa semaine en FBI, ce que nous acceptons avec joie, car c’est un précieux collaborateur plein d’enthousiasme.

Après le petit déjeuner nous sommes allées en voiture avec Eloy sur notre zone d’étude, les champs de lavande et des prairies sèches appartenant à un éleveur bio de vaches qui exploite ses terres à Crupies. Les champs de lavande gorgeaient de papillons, d’abeilles et toute une myriade d’insectes. Nous avons recensé 16 nouvelles espèces de papillons rien que ce matin.

JPEGJPEGJPEG

L’après-midi nous sommes retournés sur notre site, mais cette fois Eloy nous a amenés dans des près en haut de la colline pour recenser les orthoptères, c’est ainsi qui s’appellent les sauterelles en langue plus savante. Il y en avait plein, mais pas beaucoup d’espèces au stade adulte. Eloy nous a expliqué que les sauterelles sont plus aisés à déterminer quand elles sont adultes, car leur aspect change assez significativement après chaque mue (entre 7 et 9 selon les espèces pour devenir adultes). Nous avons vu trois espèces de rapaces survoler nos têtes pendant l’après-midi ; un couple de Circaète Jean-Le-Blanc, un Milan Noir et un Autour les Palombes.

Très chaude journée sans vent, nous rentrons vers 16h30 pour un repos bien mérité.

Puis veillée Ambassadeur avant de se coucher, encore une chouette journée.

09 juillet

Aujourd’hui nous partons en pique-nique sur les prairies de « Once » situées plus haut, à 730m d’altitude, derrière le centre. C’est une des zones de recensement de notre projet de recherche. En arrivant sur place Eloy nous a amenés voir les propriétaires pour leur signaler notre présence. Ils sont très gentils et nous ont bien accueillis, ils semblent bien connaître Eloy et étaient contents de nous voir.

Ces prairies sont assez différentes de la zone d’étude de Crupies et nous avons recensés quelques nouvelles espèces pour notre étude. Encore une chaude journée qui c’est très bien passé, on adore chasser les papillons et les étudier avec Eloy.

JPEGJPEGJPEG

10 juillet

Ce matin nous avons recensé les papillons et les orthoptères autour du centre. Nous avons trouvé une très belle Empuse femelle sur la lavande, l’empuse est une espèce de mante des milieux secs. Elle est magnifique et nous l’avons mis dans un petit terrarium pour la montrer aux enfants des autres séjours.

En contre bas du centre il y a une petite source et Eloy nous a montré des larves de salamandre. Il nous a expliqué que les salamandres ne pondent pas d’œufs, ils accouchent des petites larves déjà bien formées dans les sources fraiches et saines, car elles ne supportent pas la pollution.

JPEGJPEGJPEG

L’après-midi pour nous aider à raconter ce que nous avons fait pendant la semaine dans notre retransmission de demain devant les parents et les membres des autres séjours et leurs éducateurs, nous avons fait un gros poster avec des photos des animaux que nous avons vu et les listes du recensement des Papillons et Orthoptères.

11 juillet

Aujourd’hui c’est le grand jour. Nous allons faire la retransmission de tout ce que nous avons appris pendant notre séjour. Le matin nous avons préparé des questions, celles que nous pensons être le plus importantes puis nous avons fait les réponses. Nous avons passé la matinée à répéter en nous posant les questions les uns les autres et nous avons choisis chacun d’entre nous lesquelles nous voulions répondre pendant la retransmission. Nous avons un peu le trac, car en faisant cet exercice nous nous sommes rendus compte que c’est pas facile de parler et bien s’exprimer devant un public.

La retransmission c’est cet après-midi à partir de 15h. Il y aura quelques parents et les membres et éducateurs de tous les séjours OSI. Nous allons la faire dehors pour pouvoir accueillir les parents, car pour cause du covid ils n’ont pas le droit de rentrer dans le bâtiment du centre ni les salles de travail. C’est dommage, on aurait bien voulu leur montrer la salle FBI avec tout le matériel et la belle décoration qu’Eloy a faite.

Nous allons faire une petite foire avec des stands de chaque séjour. Le notre il consiste en une exposition du poster que nous avons fabriqué hier et le matériel que nous avons utilisé sur le terrain et en salle pendant le séjour. Il ne nous reste plus qu’attendre que les parents arrivent pour leur faire notre exposé à 16h30.

Ça y est c’est l’heure, les parents sont là. C’est le séjour au fil de l’arbre qui présente le premier sa retransmission. Suivi du séjour drone et nous, FBI en dernier.

JPEGJPEGJPEG

Eloy a écrit sur des petits papiers les questions que nous avons préparés et les a distribues dans le public, qui ensuite nous les ont posés.
Le bilan scientifique est satisfaisant selon Eloy, nous avons recensé 37 espèces de papillons et 9 espèces d’orthoptères pendant la semaine dans les différents endroits ou nous avons travaillé. Ces données vont aller se rajouter aux données déjà existantes des autres années. Mais nous avons aussi recensées d’autres nombreuses espèces d’animaux dont voici celles qui nous ont le plus marqués ;
Une belle couleuvre verte-et-jaune de plus d’un mettre qui a traverse notre route mardi pendant la rando
Un gros lézard vert mâle que nous avons surpris mercredi sur le centre même, il courait partout affolé par notre présence sans savoir ou se cacher.
Quelques lézard des murailles qui habitent dans les parois et murettes autour du centre
Des larves de salamandre tachetée que nous avons vu dans la source de Musiflore
Une empuse, sorte de mante, que nous avons vu vendredi matin sur les lavandes sauvages en contre bas du centre
Un scorpion noir à queue jaune qui s’est invité dans la chambre de Piel, Romary et Augustin après l’orage du soir de vendredi. Rassurez vous absolument inoffensif pour l’homme.

Tout le monde s’est bien sorti de sa retransmission, les éducateurs étaient contents de nous et les parents nous ont félicités pour nos présentations. Eloy les a toutes filmés pour garder une trace.

Demain ce sera le départ et la fin de notre séjour. Nous avons passé une bonne semaine et nous sommes ravis de notre colo.

Voilà c’est la fin de la semaine, je me permets de prendre la parole pour vous donner mon impression en tant qu’éducateur. J’ai essayé d’être fidèle à leur avis pour écrire ce journal, comme eux j’ai passé une belle semaine en leur compagnie et celle des participants des autres séjours. Un grand merci à eux par leur bon comportement et l’intérêt qui ont montré pour les diverses activités qui leur ont été proposés.

Maintenant place à la deuxième vague de ce séjour.

12 juillet

Voici une nouvelle semaine qui démarre.
J’ai 7 recrues pour mon recensement de papillons et sauterelles de la semaine ; Lily (qui était déjà avec nous la semaine dernière), Antoine, Elliot, Adèle, Cesaire, Basile et Felix.

Ils sont tous bien arrivés et ont surtout envie de s’amuser, mais ils me semblent aussi bien motivés pour le travail qui les attend. Après le repas nous entamons une soirée de présentation avec différents jeux.

Demain matin nous commencerons notre journée par l’examen d’admission d’enquêteur FBI. C’est là que je verrais le potentiel de mes recrues de la semaine.

À demain pour la suite, qui vous sera raconté par ses participants.

13 juillet

Nous commençons notre journée par la visite de la salle FBI, Eloy nous montre le matériel duquel on dispose, puis nous équipe pour aller dans la prairie en bas du centre, nous allons passer les épreuves d’admission pour devenir agents enquêteurs FBI et rejoindre dans l’équipe Lily et Antoine qui l’on déjà. Notre première épreuve est le filet à papillons. Eloy nous a montré les gestes pour bien s’en servir et nous a demande un par un d’attraper un papillon. Elliot et Basile, les plus jeunes ont réussi après quelques tentatives infructueuses, les plus grands ont réussi assez rapidement l’épreuve. Le deuxième défi c’était de prendre avec les doigts un papillon au fond du filet après capture, plus difficile à réussir, mais nous avons tous arrivés à accomplir la tâche. Puis nous avons aussi eu à déterminer les principales familles de papillons avec des clés qu’Eloy nous a donnés ce matin. Nous sommes tous acceptés comme agent enquêteur FBI.

JPEGJPEGJPEG

L’après-midi nous avons pris connaissance de notre mission et l’emploi du temps pour arriver à l’accomplir. Nous nous sommes entraînées à la détermination avec une grande clé en forme de marelle, puis avec le filet à papillons dans la prairie du centre. Eloy nous a montré comment déterminer les sauterelles, il est capable d’aller jusqu’à l’espèce avec un livre fait express pour le terrain et c’était très intéressant de le faire avec lui. Cesaire et Adèle tiennent le journal des espèces rencontrés et Basile fait des photos de tout ce que nous recensons. Elliot, Antoine et Lily chassent au filet, pendant que Felix s’intéresse aux autres groupes d’insectes.

Demain c’est rando avec pique-nique à Crupies sur le site de recensement principal.

14 juillet

Aujourd’hui c’était notre grand journée de recensement de la semaine, nous sommes partis en rando à Crupies avec Eloy. Felix et Lily sont restes au centre, l’un avec les drones, l’autre avec au fil de l’arbre, puis Matisse des drones nous a rejoint en FBI. La journée a été prolifique en données et nous avons fait des découvertes intéressantes. En début de rando nous avons capturée un Grand nègre des bois, un papillon du groupe des Satyridés qui manquait à notre recensement. Eloy nous explique que c’est une femelle, vue la taille, car les mâles sont plus petits et que cette espèce ne vole que de mi-juillet à mi-septembre. C’est un très joli papillon de couleur marron noir avec des ocelles bleu-violet que l’on ne peut pas confondre avec un autre papillon quand on connait un peut les papillons de jour.

JPEGJPEGJPEG

En traversant un ruisseau nous soulevons un gros nuage de petits papillons bleus, en regardant de plus près nous nous rendons compte qu’il y a deux espèces différentes dans le lot, l’azuré commun et l’azure d’Escher qui est plus gros. Nous capturons un individu de chaque et Eloy nous montre comment les distinguer, il y a un petit point sur l’aile avant qui manque et une taille un peu plus grande pour l’azuré d’Escher, subtile, mais efficace pour séparer les deux espèces. Nous avons fait un petit recensement de papillons et quelques libellules dans les champs de lavande du hameau de Les Granges qui se trouve à mi-chemin entre le centre et notre destination, le lieu dit Les Augiers à Crupies. Pas mal d’espèces de papillons et deux ou trois sauterelles, Eloy nous raconte que les champs viennent d’être fauchés, car c’est la saison de récolte pour la lavande, qui en faite c’est du lavandin, un hybride de deux espèces de lavande sauvage. Malgré la fauche il reste un peu de fleur pour attirer les papillons dans le champ et nous avons pu observer un dizaine d’espèces différentes, toutes déjà recenses par FBI dans d’autres séjours.

Nous continuons notre route vers Crupies, la journée se fait chaude, mais quelque nuage et une légère brise du nord nous rafraichissent pendant notre marche. Nous traversons un champ en friche, un ancien champ de culture de luzerne nous dit Eloy qui nous montre la plante encore bien présente dans le champ. Des nuages de criquets se soulèvent sur notre passage. Elles sont composés essentiellement de deux espèces de criquet très banales, le criquet de barbarie et le criquet des bromes. Nous arrivons au bord du Rubion, la rivière qui traverse la région réputé par son bon état de conservation. Nous faisons halte sur sa berge pour piqueniquer. Pendant que nous nous amusons avec les pierres de la berge pour construire un petit barrage nous apercevons des drôles de bêtes dans l’eau, Antoine en ramasse une et la montre a Eloy, ce sont des écrevisses à pattes blanches. L’écrevisse à pattes blanches est une espèce protégé, Eloy nous raconte que cette espèce souffre énormément de la pollution et les activités humaines et qu’elle disparaît un peu plus chaque jour de nos rivières. Après notre pause repas nous nous dirigeons vers les collines d’en face, notre lieu de recensement principal Les Augiers. C’est une zone constitue de champs de lavandes et terrains d’élevage de type sec, pairies, broussailles et quelques bosquets de pin sylvestre. C’est une zone déclaré d’intérêt générale, Eloy étudie la population de lézard ocellée qui habite le coin. Nous faisons tous ensemble un atelier de recherche de sauterelles avec l’espoir de voir la magicienne. Nous avons observe pas mal de nouvelles espèces de sauterelles, mais pas la magicienne qui est une très grosse sauterelle nocturne pas facile de voir, car elle est très peu commune et reste bien cache au cœur des buissons pendant le jour. Nous rentrons vers le centre avec pas mal de fatigue, mais très contents de notre journée de recherche qui nous a permis d’apprendre plein de choses.

Ce soir après la veillée Loup garou-Vampire nous allons dormir à la belle étoile avec Eloy. Nous allons nous réveiller vers 3h du matin pour voir ce qui est dans le piège nocturne qu’Eloy nous a préparé.

15 juillet

Il est trois heures du matin, Eloy nous réveille pour nous montrer le piège lumineux. Il fait très froid pour la saison nous dit Eloy qui a peur de ne pas avoir beaucoup d’insectes sur son piège. Finalement c’est quand-même pas mal, il y a plus de 200 papillons petits et moyens sur son drap blanc. Il nous montre les différentes familles de papillons de nuit présentes et quelques espèces assez communes qu’il connait bien.

JPEGJPEGJPEG

Nous faisons un comptage de pyrale du buis, 9 sur le drap, pour faire suivre aux participants d’Au fil de l’arbre qui travaillent sur cette espèce invasive. Il y a aussi beaucoup de moucherons et petits diptères, peu visibles à première vue, mais des qu’Eloy nous les a fait remarquer on voit plusieurs centaines posés sur le drap. Une araignée est entrain de manger un papillon, il paraît que cela arrive souvent quand on fait un piège lumineux, elles profitent de la situation pour trouver une nourriture facile. Nous allons nous recoucher pour essayer de dormir encore un peu, pendant qu’Eloy et Antoine font une recherche à la frontale sur les buissons de la prairie pour voir ce qu’il y a comme sauterelle autour du centre.

Ce matin nous sommes allés sur les champs de lavandes de notre site à Crupies. Pour gagner du temps nous sommes allées en voiture avec Nico. En arrivant sur le site, un lézard ocellée est en train de prendre le soleil en plein milieu de la route. Nico ne l’a pas vu et nous avons failli l’écraser avec notre voiture, heureusement il ne s’est rien passé. Le ciel est bien couvert de nuages, le soleil est à peine présent et les papillons ne sont pas en grand nombre sur le lavandin comme prévu, mais il y en a quand même quelques uns. Eloy nous fait un cours d’éthique, il nous explique que maintenant que nous avons un recensement bien avancé il faut commencer à cibler la recherche et arrêter d’attraper tout ce que l’on voit. Le lavandin est à maturité et prêt a être récolté, nous explique Eloy, si nous rentrons tous avec nos filets dans le champ en train de frapper avec nos filets le lavandin, nous allons faire tomber beaucoup de fleurs par terre qui seront perdues pour la récolte. Eloy nous place entre les rangs du champ les uns à coté des autres puis lui c’est mis au milieu. Nous avançons tous ensemble, Eloy est un peu devant et regarde entre le lavandin les quelques espèces de papillons qui sont en train de butiner. Quand il voit un qui lui semble non recensé envoi celui d’entre nous qui est le plus près pour l’attraper. Souvent on le rate, car nous ne sommes pas encore assez pros avec le filet et certaines espèces on le vol vif et rapide, on dirait qu’elles anticipent notre coup de filet, et c’est parfois frustrant de ne pas réussir à les attraper. En fin de matinée nous avons trouvée trois nouvelles espèces de papillons et une de sauterelles pour notre recensement.

L’après-midi nous retournons sur notre site, cette fois-ci pour rechercher la magicienne. Eloy nous fait un petit topo de la démarche à suivre. Nous aimerions beaucoup en voir une, mais Eloy nous prévient qu’il est extrêmement difficile de les trouver, lui même ne l’a vue que rarement, même quand il fait des prospections pour la trouver. Après une bonne heure d’atelier nous n’avons pas trouvé la magicienne, mais en la cherchant nous avons trouvé plusieurs nouvelles espèces d’orthoptères (sauterelles). Nous rentrons au centre pour le goûter et finir notre journée en jeux.

16 juillet

Sortie avec pique-nique à Once, les prairies qui se trouvent au-dessus du centre. Notre programme du jour c’est la visite de notre dernière zone de recensement. Les petits ont posé des questions sur les serpents à Eloy, car ils en ont peur. Alors Eloy nous a fait, avant de partir, une petite présentation sur les serpents venimeux et leur rôle dans la nature, c’était très intéressant.
Une fois récupéré notre pique-nique nous partons pour Once. L’ascension est un peu raide au début, mais c’est n’est pas trop loin et en 45 minutes de marche nous sommes arrivés. Le lieu est très beau, nous avons une vue magnifique sur la montagne environnante. Eloy nous amène en premier lieu sur une mare couverte de roseaux ou nous recensons quelques nouvelles espèces de papillons, notamment 3 espèces de Zygènes. En suite nous allons dans les prés secs qu’Eloy préfère, c’est vrai qu’ils sont beaux. Nous recensons encore plusieurs espèces nouvelles de papillons et sauterelles. Ici les sauterelles sautent partout autour de nous des que nous nous déplaçons. Les criquets du genre Euchortippus et Stanobrotus pullulent ainsi que les espèces de sauterelles du genre Platycleis, tels sont les noms savants que nous apprenons avec Eloy. Dans l’après-midi l’équipe de « Au fil de l’arbre » nous rejoint. Nous montrons les lieux à nos invités et échangeons sur le résultat de nos rechercher et ce qu’ils ont vu pendant leur sortie.

De retour au centre Eloy nous annonce la fin de nos sorties, demain nous allons établir les listes d’espèces recensés que nous ajouterons à celles faites la première semaine et nous commencerons à préparer notre retransmission de samedi.

17 juillet

Aujourd’hui nous avons passé notre journée à faire la liste d’espèces recensés pendant la semaine et nous les avons rajoutés à celles de la semaine dernière. Nous avons un très beau bilan avec 55 espèces de papillons de jour et 28 espèces d’Orthoptères. Eloy est content du travail réalisé par l’équipe FBI de cette semaine, car nous avons rajouté 19 espèces de papillons et 18 d’orthoptères à notre recensement. Nous n’avons pas réussi à trouver la magicienne, mais quelques nouvelles espèces de sauterelles se sont rajoutés à l’inventaire cette année.

L’après-midi nous l’avons consacré à la préparation de notre retransmission de demain ; nous avons fabriqué un joli poster pour raconter notre semaine et préparé nos textes à dire pendant la retransmission. Basile et Elliot présenteront le planning de la semaine et le matériel que nous avons utilisé, Césaire et Adèle parlerons des papillons et orthoptères recensés et l’identification des familles de ceux-ci, puis Antoine aura la tâche de parler de toutes les espèces des autres groupes d’animaux que nous avons rencontrés pendant la semaine.

18 juillet

Aujourd’hui c’est notre dernière journée, ce matin nous allons nous préparer pour notre retransmission en répétant nos textes et nous allons monter notre stand de présentation pour la retransmission. Nous allons passer en premier lieu, puis suivront Au fil de l’arbre et drone en dernier.

Ça y est c’est fini, nous avons fait une très belle retransmission et on nous a posés plein de questions, le public présent nous a félicité pour notre travail et Eloy nous a donné notre diplôme de membre officiel du FBI Magiciennes et Papillons.

Demain retour à la maison pour nous tous.

Photos / Vidéos

Nos partenaires

Voir également