Envoyer à un ami

A l'affût de la biodiversité - Session Itinérance - Bilan 2019

Voir descriptif détaillé

A l'affût de la biodiversité - Session Itinérance - Bilan 2019

Voir descriptif détaillé

L’année 2019 a vu naître la première version en itinérance des séjours à l’affût de la biodiversité. Initialement prévue pour 15 jours, nous sommes finalement partis une semaine à la découverte de zones peu étudiées du Val d’Anniviers. Les objectifs fixés pour cette session étaient de compléter les observations naturalistes sur les secteurs peu explorés et d’accéder à de nouvelles zones de prospections. En effet, grâce à l’itinérance nous avons pu parcourir des sentiers plus éloignés de notre zone d’étude principale. Nous pouvions également espérer découvrir des espèces encore inconnues pour le programme Biodiversita dans le Val d’Anniviers.

Avec ce séjour, nous avons vécu une expérience marquante de vie dans la montagne. Nous avons appris à nous préparer pour l’itinérance, à nous orienter, à trouver les lieux appropriés aux bivouacs. Les participants ont également pu progresser dans leurs connaissances et leur pratique naturalistes en réalisant les inventaires sur les zones de bivouac et des prospections tout au long du chemin.

En complément de l’enrichissement humain que nous a apporté ces quelques jours en immersion, nous sommes fiers de quelques grandes réussites :

-  le chemin : en 5 journées de marche, nous avons parcouru un total de 39,1 km pour 2189 m de dénivelé positif,
-  des découvertes : nous avons pu capitaliser plus de 1000 observations pour 252 espèces différentes et explorer une bonne dizaine de nouveaux secteurs.
-  des sacs assez légers : grâce à bonne préparation en amont, avec la pesée des sacs et une répartition équitable du matériel et de nos vivres, et une organisation logistique des ravitaillements efficace,
-  un inventaire le plus exhaustif possible de chaque lieu de bivouac,
-  des participants heureux qui nous ont laissé un bilan très positif.

De cette première expérience, nous avons tiré quelques points d’amélioration à réfléchir pour la prochaine saison :
-  afin de mieux impliquer les participants dans les inventaires, il faudrait prendre plus de temps en début de semaine pour les former aux outils naturalistes que nous utilisons par la suite,
-  même si les jeux de cartes et de dés ont eu du succès, il serait bon de varier les propositions de veillées (débats, contes...),
-  mettre en place des protocoles de suivi (transects par exemple) à des endroits stratégiques précis, pour reproduire les relevés chaque année,
-  insister en amont que c’est un séjour en itinérance, ce qui implique un effort physique relativement conséquent (beaucoup de marche, des sacs qui portent quand même tout le nécessaire à notre autonomie dans la montagne…).

Nos partenaires

Voir également