Envoyer à un ami

A l'affût de la biodiversité - Session Itinérance - Bilan 2019

Voir descriptif détaillé

A l'affût de la biodiversité - Session Itinérance - Bilan 2019

Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Projet

L’année 2019 a vu naître la première version en itinérance des séjours à l’affût de la biodiversité. Initialement prévue pour 15 jours, nous sommes finalement partis une semaine à la découverte de zones peu étudiées du Val d’Anniviers. Les objectifs fixés pour cette session étaient de compléter les observations naturalistes sur les secteurs peu explorés et d’accéder à de nouvelles zones de prospections. En effet, grâce à l’itinérance nous avons pu parcourir des sentiers plus éloignés de notre zone d’étude principale. Nous pouvions également espérer découvrir des espèces encore inconnues pour le programme Biodiversita dans le Val d’Anniviers.

Avec ce séjour, nous avons vécu une expérience marquante de vie dans la montagne. Nous avons appris à nous préparer pour l’itinérance, à nous orienter, à trouver les lieux appropriés aux bivouacs. Les participants ont également pu progresser dans leurs connaissances et leur pratique naturalistes en réalisant les inventaires sur les zones de bivouac et des prospections tout au long du chemin.

En complément de l’enrichissement humain que nous a apporté ces quelques jours en immersion, nous sommes fiers de quelques grandes réussites :

-  le chemin : en 5 journées de marche, nous avons parcouru un total de 39,1 km pour 2189 m de dénivelé positif,
-  des découvertes : nous avons pu capitaliser plus de 1000 observations pour 252 espèces différentes et explorer une bonne dizaine de nouveaux secteurs.
-  des sacs assez légers : grâce à bonne préparation en amont, avec la pesée des sacs et une répartition équitable du matériel et de nos vivres, et une organisation logistique des ravitaillements efficace,
-  un inventaire le plus exhaustif possible de chaque lieu de bivouac,
-  des participants heureux qui nous ont laissé un bilan très positif.

De cette première expérience, nous avons tiré quelques points d’amélioration à réfléchir pour la prochaine saison :
-  afin de mieux impliquer les participants dans les inventaires, il faudrait prendre plus de temps en début de semaine pour les former aux outils naturalistes que nous utilisons par la suite,
-  même si les jeux de cartes et de dés ont eu du succès, il serait bon de varier les propositions de veillées (débats, contes...),
-  mettre en place des protocoles de suivi (transects par exemple) à des endroits stratégiques précis, pour reproduire les relevés chaque année,
-  insister en amont que c’est un séjour en itinérance, ce qui implique un effort physique relativement conséquent (beaucoup de marche, des sacs qui portent quand même tout le nécessaire à notre autonomie dans la montagne…).

Le Matériel Utilisé

Pour la logistique :
- Sacs de couchage ;
- Bâche ;
- Tapis de sol ;
- Kit filtration eau ;
- Kit cuisine ;
- Carte et boussole

Pour le projet scientifique :
- Jumelles ;
- Filets à papillons
- Boites de prélèvement ;
- Appareil photo ;
- Tablette numérique pour les guides naturalistes et clés d’identification ;
- Smartphone pour la saisie des données sur l’application Obsmapp

Le lieu

Val d’Anniviers, Suisse

PNG

Le Quotidien sur Place

Gestion du bivouac, itinérance et prospections naturalistes

JPEG

L'Équipe

L’équipe était composée de deux éducateurs scientifiques, Iliane Querelou et Renaud Puissauve, soutenus pour la logistique et la responsabilité scientifique de Sylvain Allombert, responsable du programme Biodiversita.

L'Hébergement

Hébergés à l’Auberge des Choucas le soir de leur arrivée et les deux derniers soirs avant leur retour, nos participants ont profité de la voûte céleste pour le reste du séjour.

Le Programme au Jour le Jour

Lundi 22/07/19
Préparation des sacs à Chandolin et première randonnée jusqu’au bivouac de l’Armina. Sur la route, capture et identification des papillons.
Mardi 22/07/19
Premières sessions d’inventaire, flore oiseaux et papillons. Pause pic-nic au bord du Torrent, chasse aux Libellules.
Bivouac au Tsahalet et ravitaillement.
Mercredi 23/07/19
Longue journée de marche parsemée de pauses « inventaire ».
Baignade au torrent et arrivée de nuit au Roc de la Vache pour le bivouac
Jeudi 24/07/19
Inventaire botanique matinal, pic nic au lac de l’Arpitetta.
Baignade et après-midi sans les sacs jusqu’au torrent glaciaire.
Bivouac au lac et ravitaillement
Vendredi 25/07/19
Poursuite des inventaires sur le versant Ouest du Val d’Anniviers et redescente à Zinal pour rentrer en bus à Chandolin
Samedi 26/07/19
Préparation des retransmissions et retransmissions

Documents produits

Un journal de bord détaillé est publié sur le réseau OSI.
Les participants ont présenté une synthèse de leur séjour lors de la retransmission à l’Auberge des Choucas où d’autres séjours OSI avaient lieu.

A prendre avec soi

A voir aussi



Nos partenaires

Voir également